Rouler vers Quetzaltenango

Un carrefour surréel Je quitte la jolie auberge Los Encuentros de Panajachel et les collectionneurs pour monter vers Quetzaltenango. Ça prendra la journée, car la route est longue, sinueuse et inconfortable. Mal de cœur. Pourquoi je m’entête à jouer les «Indiana Jones», alors que mon oreille interne fait des siennes en transport ? Enfin une…

Apprivoiser Guatemala Cuidad

Dangers et peur à Guatemala Cuidad Lorsque je suis arrivée à Guatemala City, j’étais nerveuse. J’avais entendu parler et lu des articles sur la violence au pays, particulièrement dans la capitale. Heureusement, des amis m’aidèrent à trouver mes repères. Faisant la tournée des bars, l’un de ces amis me confia qu’il n’aurait pas osé, deux ans…

Se perdre à Quetzaltenango, un appareil photo à la main

Photographier et filmer au Guatemala Tout est fermé ce dimanche-là à Xelà («shé-là», abréviation de Xelajù, son nom quiché). Alors j’observe les lieux et les passants toute la journée durant. Tous sont méfiants lorsque je sors mon appareil photo. Certaines femmes se cachent le visage ou se retournent lorsque j’établis un plan large. Alors je m’arrête comprenant…

Le shaman sculpteur de masques

La vibrante Chichicastenango Le cœur de la ville est bondé de touristes qui sillonnent les allées labyrinthiques du marché. Je ne m’arrête pas maintenant, car tout ce qui m’intéresse après des heures de routes sinueuses (et les maux de cœur !) est de fuir la foule et de marcher le plus longtemps possible pour voir…

Grande histoire du masque maya

La richesse du masque Par son mystère, le masque captive plus que tout autre élément de costumes. Que ce soit pour faire la mascarade ou pour effrayer, pour imiter ou pour se cacher, il surprend toujours. Enfant, j’avais une peur bleue de tout ce qui cachait le visage et masquait les émotions. En parts égales,…

La cosmogonie maya

C’est dans l’art, point de rencontre de l’être intérieur et du monde extérieur, que ce système allait trouver son expression la plus aboutie.  Peter Markman et Roberta Markman, 1989. Introduction à la spiritualité maya «Pour les cultures de Méso-Amérique, le cosmos était une structure en trois plans : le plan céleste habité par les dieux; le…

San Pedro et le tourisme bohème

San Pedro, ville lacustre avec son volcan, ses fleurs et ses excès. 11 545 habitants, 1610 mètres d’altitude. J’y arrive en tuk-tuk, juste après avoir visité Florinda à San Juan. Le petit taxi-moto est à l’arrêt dans un bouchon et sur le trottoir, une dame vend des bols de gruau aux passants, comme cela se fait…

Le huipil, emblème du costume maya

Qu’est-ce que le huipil ? Lors de la visite du musée-atelier-marché du costume traditionnel à Antigua, le huipil se démystifie un peu… Le huipil est le vêtement le plus représentatif des femmes autochtones du Guatamala. Encore aujourd’hui, il est porté par une grande majorité des femmes. Tout en remplissant sa fonction utilitaire, il exprime l’imaginaire…

Dormir et tisser chez Florinda

Dormir dans une famille Cakchikel À notre retour à l’Asociacion de Guias de Ecoturismo Rupalaj K’istalin de San Juan, où j’ai déposé mes bagages, un jeune homme m’attend et insiste pour prendre mon sac le plus lourd, car sa famille m’accueille pour la nuit. Nous montons la côte abrupte vers un coin de village que je n’ai pas visité…